Tesla rassure sur sa production malgré les frasques d'Elon Musk, qui s'excuse

Tesla rassure sur sa production malgré les frasques d'Elon Musk, qui s'excuse

" Une production hebdomadaire de 7.000 véhicules (tous modèles confondus), soit 350.000 par an, devrait permettre à Tesla de devenir durablement profitable pour la première fois de notre histoire et nous nous attendons à encore augmenter notre rythme de production au troisième trimestre " indique en effet le groupe dans son communiqué.

"Après avoir atteint notre objectif de 5000 (Model 3) par semaine, nous allons augmenter (le rythme), avec l'objectif d'atteindre 6000 Model 3 par semaine d'ici fin août", a affirmé le groupe. Il avait qualifié les questions des analystes d'"ennuyeuses" et même indiqué qu'elles "l'emmerd (ai) ent".

Musk avait décidé de dormir dans son usine pour accélérer la production.

Le constructeur automobile de voitures électriques Tesla a perdu un record de 717,5 millions de dollars au deuxième trimestre de l'année en cours, a révélé un rapport de la société rendu public mercredi.

Une accélération de production qui repose, non pas tant sur de nouvelles dépenses, que sur une meilleure utilisation des chaînes de montage existantes " et en faisant des améliorations ciblées pour régler les goulets d'étranglement ". Les pertes sont notamment liées aux investissements dans de nouveaux modèles, dont la voiture électrique Model 3.

" Notre première impression est positive", a ainsi estimé l'analyste Efraim Levy (CFRA Research) qui avait pourtant été l'une des têtes de turc d'Elon Musk en mai dernier., disant paradoxalement apprécier la modestie des prévisions".

Enfin, et c'est assez rare pour être souligné, Elon Musk s'est excusé devant le parterre d'analystes pour ses comportements récents: l'entrepreneur star s'était montré particulièrement désagréable lors de la conf-call des précédents résultats, sans même parler de ses injures adressées à l'un des sauveteurs des 13 enfants thaïlandais prisonniers d'une grotte.


" Tesla reste complètement concentré sur le long terme " a salué pour sa part Gustavo Huber, un consultant spécialisé.

Le groupe, qui a des légions de fans allant de l'acteur oscarisé Leonardo DiCaprio au rappeur Kanye West, avait évoqué il y a deux ans viser une production de 500.000 voitures par an en 2018, alors que celle-ci n'atteignait même pas 100.000 en 2017.

La trésorerie est restée dans le rouge, présentant un déficit de 739,5 millions, mais les marchés s'attendaient à pire. Certes, le chiffre d'affaires est en nette hausse (atteignant 4 milliards de dollars, contre 2,79 un an plus tôt), mais cela ne couvre pas les frais: le constructeur n'est toujours pas rentable.

Tesla est régulièrement malmené en Bourse, souvent à cause des frasques de son patron.

Elon Musk serait-il en train de devenir raisonnable?

Cet épisode avait conduit certains analystes à s'interroger sur son équilibre mental et sa capacité à diriger son groupe. Tesla a annoncé au printemps une restructuration, prévoyant notamment une baisse de 9% de ses effectifs.

Articles Liés