Intoxication au cyanure : attention aux amandes d'abricots !

Intoxication au cyanure : attention aux amandes d'abricots !

En effet, ingrédient bien connu des confectionneurs de confitures, les amandes de noyaux d'abricots contiennent une quantité importante d'amygdaline, un glycoside cyanogène, qui libère de l'acide cyanhydrique (cyanure) hautement toxique lors de la digestion. Surtout lorsqu'elle est consommée en grande quantité où des risques d'intoxication sont à prévoir.

Les amandes d'abricots sont parfois consommées comme remède naturel, notamment pour un effet "anti-cancer". Elles peuvent présenter " un risque d'intoxication au cyanure ", alerte l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses). L'agence européenne de sécurité des aliments estime qu'il ne faut pas dépasser 1 à 3 amandes par jour pour des adultes et la moitié d'une petite amande par jour pour un enfant. Dans un rapport publié récemment, l'agence de sécurité sanitaire (Anses) incite à la prudence.


"Il n'existe aucune preuve scientifique" laissant penser que ce fruit à coque prévient ou guérit la maladie, a-t-elle souligné.

Dans le cadre de son dispositif de toxicovigilance, l'ANSES a dénombré 154 cas d'intoxications en France entre janvier 2012 et octobre 2017, rapporte France info. "Il suscite un engouement que l'on mesure sur internet où des sites encouragent leur consommation en grande quantité, pouvant aller de 10 amandes par jour en prévention à 60 amandes pour les personnes atteintes d'un cancer ", a déploré l'Agence. "Cette information n'étant pas systématiquement présente dans les dossiers, la fréquence de ce motif de consommation est certainement plus élevée", ajoute l'Anses. À faible dose, l'intoxication au cyanure peut provoquer des symptômes tels que fièvre, céphalées, nausées, insomnie, léthargie, douleurs articulaires et musculaires, chute de tension artérielle. "À forte dose, l'intoxication peut conduire à des convulsions, des troubles respiratoires, une diminution de la fréquence cardiaque, une perte de connaissance voire un coma". "La consommation normale d'abricots ne pose donc pas de risque pour la santé des consommateurs". Le cyanure n'est toutefois pas présent en l'état dans l'abricot.

Articles Liés