Fumer tue, faire le ménage aussi — Étude

Fumer tue, faire le ménage aussi — Étude

D'après une étude universitaire, menée sur plus de 6.000 personnes pendant vingt ans, les produits d'entretien industriels auraient un effet néfaste sur nos poumons, équivalent à celui du tabagisme.

Concrètement, l'étude montre au fil des années d'exposition aux produits d'entretien une diminution progressive et significative des capacités respiratoires. D'abord surpris par les résultats, parus dans The American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine, ils ont fini par trouver des explications à cette nocivité.

L'étude met en avant ce chiffre: Utiliser ces produits toxiques régulièrement pour nettoyer son intérieur revient à fumer un paquet entier de cigarettes par jour sur une période de 10 à 20 ans.

En cause, les sprays d'entretien ménager qui seraient aussi nocifs pour vos poumons que du tabac.


Les chercheurs ont en effet noté une importante diminution de la capacité respiratoire à cause de l'utilisation régulière de produits ménagers chimiques. Les auteurs supposent que les troubles pulmonaires observés sont attribuables à l'irritation causée par la plupart des produits chimiques de nettoyage sur les voies respiratoires, y entraînant des changements permanents.

Ce déclin est d'autant plus observable chez les professionnels du nettoyage, qui sont exposés à ces substances tous les jours.

Signe que la répartition des tâches ménagères n'est pas vraiment de mise dans une majorité des ménages puisque les hommes qui ont participé à l'expérience ont été beaucoup moins touchés: aucun effet indésirable n'a été détecté chez les sujets masculins.

Une dernière hypothèse est que les femmes ont une constitution plus fragile que les hommes face à ce type de produits.

Articles Liés