Gare aux dangers de la fish pedicure !

Gare aux dangers de la fish pedicure !

Aux États-Unis, une femme a perdu ses ongles d'orteils six mois après avoir subi une pédicure avec des poissons. L'histoire de cette Américaine est relatée dans le dernier numéro du journal scientifique Jama Dermatology, publié ce mardi 3 juillet.

Dernière invention en date qui semble plus dangereuse que bénéfique:lapisci-pédicureou fish pédicure, autrement dit la pédicure dans un bain de poissons. "Bien que le mécanisme exact soit inconnu, il est probable que le traumatisme causé par le poisson qui mord plusieurs fois le plat de l'ongle entraîne sa chute", a indiqué la docteure en dermatologie Shari Lipner, qui a dirigé l'étude. Le principe est simple: on trempe ses pieds dans un bassin où des petits poissons vont s'occuper de débarrasser nos pieds des peaux mortes.

Par le passé, des scientifiques ont également souligné que les pédicures avec des poissons peuvent poser un risque d'infection.

Selon le médecin qui a rédigé l'article dans la revue médicale, c'est par ce biais que la patiente a été atteinte d'onychomadèse, la chute de ses ongles. Il est en effet impossible de désinfecter constamment le bassin où se trouvent les poissons qui risqueraient de mourir, ce qui risque de transformer certaines en "bouillon de culture".


Les Garra rufa, qui mesurent seulement 3 cm de long, se nourrissent de peau morte.

Vous avez forcément déjà entendu parler de la fish pedicure.

Dès 2013, l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) avait tiré la sonnette d'alarme en estimant que certains profils étaient à risques, à savoir les diabétiques, les immunodéprimés et les personnes atteintes de lésions cutanées.

Articles Liés