Pyrénées-Orientales : un homme décède après avoir mangé de l'aconit

Pyrénées-Orientales : un homme décède après avoir mangé de l'aconit

Un randonneur, habitant la commune d'Alénya, dans les Pyrénées-orientales, est décédé ce vendredi soir après avoir avoir consommé une plante mortelle ramassée lors d'une marche dans le massif du Canigou. L'aconit, appelée aussi Tue-loup bleue, est l'une des plantes les plus toxiques d'Europe et peut facilement entraîner la mort. En revanche, durant leur promenade en forêt, ce couple avait donné une partie des plantes à une autre randonneuse, croisée par hasard. Sa femme âgée de 75 ans, elle, est prise de vomissements et de nausées.

Après l'avoir cuisinée chez eux, les septuagénaires en ont mangé: l'homme est décédé presque instantanément, tandis que son épouse a pu être hospitalisée à Perpignan. Ce visiteur et sa compagne de 75 ans ont en réalité cueilli de l'aconit, plante connue depuis l'Antiquité en vertu de la toxicité de ses alcaloïdes, autrefois utilisée dans le cadre de la chasse ou pour empoisonner de l'eau. Avec succès. Admise à l'hôpital de Perpignan, elle a été placée en observation, mais finalement, il n'y a pas eu de conséquence grave pour elle. Le mois dernier, une famille entière a été gravement intoxiquée en Andorre à quelques kilomètres des Pyrénées-Orientales après avoir mangé une plante toxique trouvée en montagne.


Le couscouil est souvent consommé en salades ou encore dans les omelettes.

Articles Liés