Le bitcoin en chute libre après le piratage d'une plateforme sud-coréenne

Le bitcoin en chute libre après le piratage d'une plateforme sud-coréenne

Le cours du bitcoin a reculé de 12 pour cent à quelque 6.800 dollars, ce qui représente sa plus importante baisse depuis mi-mars. Vendredi vers 21h GMT (minuit à Beyrouth), le bitcoin valait 7 646,27 dollars.

Vers 10H00 GMT, le cours de la cryptomonnaie valait 6.756,17 dollars, selon des chiffres du fournisseur de données financières Bloomberg. Au début de janvier, au sommet de la vague de la cryptomania, ils valaient environ 830 milliards de dollars. Cette plate-forme d'échange sud-coréenne ne fait pas partie des poids lourds du secteur mais ce nouveau piratage a jeté un nouveau froid sur les monnaies virtuelles.

L'ethereum et le ripple, les deuxième et troisième cryptomonnaies en capitalisation, perdaient ainsi à la mi-journée respectivement environ 11% et 14% par rapport à vendredi soir.

Les analystes ont expliqué cette chute par l'annonce dimanche du piratage de Coinrail, une plateforme sud-coréenne. Cet événement a suscité une peur sur l'ensemble des cryptomonnaies, qui presque toutes évoluaient dans le rouge lundi matin.


Les monnaies virtuelles ont déjà dû faire face à plusieurs histoires de piratage dans le passé.

Fin janvier, le géant Coincheck s'était fait dérober un montant record d'environ 430 millions d'euros en NEM (dixième cryptomonnaie en matière capitalisation à l'époque).

Même si Coinrail n'héberge pas de bitcoins (mais des altcoins), l'intrusion a provoqué un arrêt des transactions et une chute de 10% du cours du bitcoin qui évolue désormais autour des 6800 dollars, très loin de son pic de 19.000 dollars.

Articles Liés