Kim Jong Un est "devenu un homme d'État respectable" — Sommet Trump-Kim

Kim Jong Un est

En marge de cette signature, le président américain a annoncé que la dénucléarisation va commencer "très rapidement", Kim soulignant qu'"on a tourné la page du passé". Pour leur part, les États-Unis garantiront la sécurité de la Corée du Nord.

Le dirigeant nord-coréen aurait également dit au président américain que "beaucoup penseront que ceci est une forme de fantaisie. d'un film de science-fiction." .

Mais la formulation de la déclaration commune reste assez vague, y compris en termes de calendrier, et s'en remet à des négociations ultérieures pour sa mise en œuvre. Si Donald Trump, habitué de l'autopromotion dithyrambique, parle de "rencontre fantastique", l'onde de surprise et d'enthousiasme produite dans le monde est manifeste, même si l'enjeu exigent prudence et patience. "Nous allons le faire le plus vite possible". Ce dernier a quant à lui déclaré: "Le chemin pour en arriver là n'a pas été facile". A l'issue de la rencontre, les deux ont signé un document réaffirmant leur engagement pour une "dénucléarisation complète de la péninsule coréenne".

Le président Trump a également assuré qu'il était prêt à inviter le leader nord-coréen à la Maison Blanche.

Il a en effet déclaré qu'il mettrait fin aux exercices militaires conjoints avec la Corée du Sud, décrits comme "très provocateurs" à l'égard du Nord. "Historique", répète The Washington Post, qui semble ne pas revenir de cette rencontre sans précédent "entre le dirigeant très peu orthodoxe de la nation la plus riche et la plus puissante du monde et le dirigeant brutal de l'un des pays les plus isolés et répressif de la planète": "c'était quasiment inimaginable il y seulement encore quelques semaines, lorsque Trump et Kim s'adressaient des noms d'oiseaux", écrit le journal - qui rappelle aussi l'existence de "divergences profondes" entre les deux dirigeants.


Kim-Jung-Un sur un site de test de missiles. D. R. "Nous allons les résoudre", a repris le président américain, qui l'a d'ores et déjà invité à la Maison Blanche.

Trump et Kim se sont entretenus pendant près de cinq heures, d'abord lors d'un tête-à-tête d'une quarantaine de minutes, suivi d'une réunion de travail, puis un déjeuner.

En plat, des côtes de boeuf confites à la sauce marchand de vin, avec un gratin dauphinois et des broccolinis vapeur, du porc pané sauce aigre-douce et du riz sauté à la sauce chili.

Dans un hôtel de luxe sur l'île de Sentosa, à Singapour, Donald Trump et Kim Jong-un se sont rencontrés pour la première fois mardi, marquant l'histoire.

En dépit de la spectaculaire détente diplomatique des derniers mois, nombre de points d'interrogation pèsent sur ce sommet entre les deux dirigeants aux coupes de cheveux désormais célèbres, chacune de leur style.

Articles Liés