Les agriculteurs bloquent les pompes à essence à partir de lundi — Attention

Les agriculteurs bloquent les pompes à essence à partir de lundi — Attention

Ils veulent mener une opération coup de poing. La FRSEA d'Ile-de-France a toutefois annoncé son intention de bloquer également le dépôt de carburant de Grigny (Essonne), paralysant ainsi les principaux dépôts de la région.

Ces blocages, qui pour certains peuvent démarrer dès dimanche, sont, pour l'instant, prévus jusqu'au mercredi 13 juin, mais seront reconductibles. Les raisons de leur colère?

L'huile de palme comme déclencheurLe "détonateur" ou la "goutte d'eau qui a fait déborder le vase" des agriculteurs, c'est l'autorisation donnée à Total d'importer massivement de l'huile de palme pour faire tourner sa "bio-raffinerie" de La Mède, dans les Bouches-du-Rhône, dès cet été.


Principale revendication: que le gouvernement s'engage à ne pas rajouter des normes aux agriculteurs français qui s'estiment pénalisés par rapport aux importations.

"Ce que nous demandons au gouvernement, c'est qu'avant l'application de toute nouvelle norme, le Corena (Comité de rénovation des normes en agriculture) puisse faire une expertise économique et sociale", a indiqué M. Despey. Il demande également que soit réintroduit dans la loi alimentation, examinée la semaine prochaine par le Sénat, un amendement sur l'interdiction d'importer toute denrée produite en utilisant des substances phytosanitaires interdites dans l'Union européenne, même à doses résiduelles.

Articles Liés