BuzzFeed va fermer en France et licencier ses effectifs

BuzzFeed va fermer en France et licencier ses effectifs

Jeudi, le patron du site américain Scott Lamb a annoncé vouloir stopper l'activité du média en France et licencier les 14 employés du bureau parisien, selon une information du Monde.

Le rédacteur en chef du site, Stéphane Jourdain, a regretté une "décision brutale et complètement inattendue". "On sort de quatre super mois en terme de trafic et d'infos, écrit-il". @sayseal avait constitué une équipe géniale, hyper impliquée, des super gratteurs que j'ai adoré diriger.

Créé en 2006, BuzzFeed est devenu un acteur d'importance dans le monde de l'information en ligne grâce notamment à certains contenus viraux et à la création de "buzz", ainsi qu'à sa capacité à générer du trafic via les réseaux sociaux. Mais une chose est sûre selon un journaliste de la rédaction: "Il n'y aura plus personne à Buzzfeed France d'ici à la fin de l'été".

L'équipe s'est distingué par des exclusivités: article contredisant un argument de Nicolas Sarkozy dans l'affaire du financement lybien, série d'enquêtes sur les coulisses de la campagne de Marine Le Pen et sur le Front national, fondée sur des documents internes; enquête accusant le restaurant L'Avenue de refuser les clients arabes et les femmes voilées; interview de Maryam Pougetoux, responsable voilée du syndicat étudiant Unef.


La direction de Buzzfeed avait déjà annoncé l'année dernière le licenciement de 20 personnes au Royaume-Uni et de 100 personnes aux Etats-Unis. Le Monde explique que l'exécutif américain justifie sa décision par la "faiblesse des revenus générés et la concurrence présente en France avec des sites comme Konbini, Brut, MinuteBuzz et Topito". "On a très bien couvert l'après-Weinstein". On avait des projets en cours, on venait de sortir la verticale féministe "Meufs", des personnes avaient été embauchées cet été... Sur les réseaux sociaux, l'annonce de l'arrêt de BuzzFeed France a surpris de nombreuses personnes, aux premiers rangs desquels des journalistes.

- Vincent Glad (@vincentglad)Je suis extrêmement triste pour mes confrères et consœurs de Buzzfeed France. Il y aurait sûrement des trucs à (re) dire mais quel beau travail!

BuzzFeed, victime du nouveau fil Facebook? Selon ces mêmes médias, l'incapacité du site à atteindre ses objectifs ambitieux en matière de croissance du chiffre d'affaires aurait échaudé les investisseurs.

Articles Liés