L'UE porte plainte contre les USA et la Chine — Commerce

L'UE porte plainte contre les USA et la Chine — Commerce

Elle dispose de neuf mois pour prendre des mesures.

La réunion des ministres des finances du G7 au Canada a vu naître un front anti-américain après les annonces de Donald Trump augmentant les taxes américaines sur l'acier et l'aluminium.

La posture adoptée par les États-Unis en matière de commerce international a provoqué une escalade des tensions au sein de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et aucune solution pour en sortir par le haut ne se profile à l'horizon, a déclaré ce vendredi Maxime Orechkine, ministre russe de l'Économie.

"Une guerre commerciale est toujours perdue par tous", a-t-il assuré.

La commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström, a dénoncé l'attitude des Etats-Unis. En ce qui concerne la Chine, l'Europe s'en prend "au transfert injuste de technologie" des entreprises européennes actives sur le territoire nippon.


Car, comme l'a argué Mme Malmström, les Américains se trompent de cible en s'attaquant aux Européens, leurs alliés traditionnels.

" L'absorption des fonds de l'UE pourrait être améliorée (dans le sud de l'Italie) afin que les gens puissent ressentir plus rapidement les résultats sur le terrain", a-t-elle dit, ajoutant que " l'UE continuera à s'engager avec l'Italie afin de s'assurer que l'aide arrive là où elle est le plus nécessaire ".

L'Union européenne (UE) a annoncé vendredi avoir engagé une procédure judiciaire à l'encontre des États-Unis et la Chine devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC). "Les Européens n'obtiendront rien avec la faiblesse".

"Nous ne négocions pas le pistolet sur la tempe et je le redirai à Steven Mnuchin", a martelé Bruno Le Maire. Peine perdue: le président américain a ignoré ses appels et a même accentué la pression en menaçant également de taxer jusqu'à 25% les importations de voitures, un nouveau coup dur pour le pays des BMW et Mercedes.

Reste à savoir aussi comment évolue l'autre grand front commercial ouvert par Donald Trump, avec la Chine. Son secrétaire au Commerce a annoncé ce jeudi que les négociations n'ont pas suffisamment avancé.

Articles Liés