Microsoft confirme l'acquisition de GitHub pour 7,5 milliards

Microsoft confirme l'acquisition de GitHub pour 7,5 milliards

Microsoft a officialisé le rachat de la plateforme qui fédère le plus gros écosytème de développeurs du monde.

Des entreprises de taille comme Google, Canonical et Facebook font également usage de Github pour y héberger leurs projets libres; d'ailleurs, Microsoft en est également l'un des clients les plus actifs, comme le précisait ce week-end Bloomberg, confirmant les rumeurs de Business Insider.

En 2015, GitHub avait été valorisée à 2 milliards de dollars. Elle est particulièrement populaire au sein de la communauté des développeurs open source. L'activité de cloud professionnel, au travers de différents services d'informatique dématérialisée pour les entreprises, est désormais au cœur du business de Microsoft. Dans un communiqué, la firme de Redmond affirme nourrir l'ambition d'étendre l'utilisation de GitHub en entreprise et de proposer ses outils et services de développement à de nouveaux utilisateurs.

"Nous ferons de notre mieux pour donner les moyens à chaque développeur de concevoir, fabriquer, innover et résoudre les défis les plus pressants du monde", a tenu à souligner Satya Nadella, le PDG de Microsoft, cité dans le communiqué.


"Microsoft est une société de premier plan, et en s'associant à GitHub, nous renforçons notre engagement envers la liberté, l'ouverture et l'innovation des développeurs ", a déclaré Satya Nadella, PDG de Microsoft.

La transaction, intégralement en actions, doit être finalisée d'ici la fin de l'année.

Suite à l'acquisition par Microsoft, c'est Nat Friedman qui sera placé à la tête de GitHub. L'ex-PDG de GitHub, Chris Wanstrath, va quant à lui rejoindre Microsoft en tant que technical fellow, sous la direction du vice-président exécutif Scott Guthrie, pour travailler sur des initiatives logicielles stratégiques. GitHub va continuer à fonctionner de manière indépendante pour fournir une plateforme ouverte à tous les développeurs de tous les secteurs.

Cet accord nest serait-il pas avantageux pour les développeurs? La plateforme y héberge plusieurs de ses créations (Code visual studio, framework.NET, le gestionnaire de fichiers windows file manager, ou encore le moteur JavaScript du navigateur Edge).

Articles Liés