Le Canadien Pacifique s'entend avec les Teamsters

Le Canadien Pacifique s'entend avec les Teamsters

Si elle est acceptée, cette entente résoudra la discorde entre le Canadien Pacifique et les Teamsters commencée il y a plusieurs mois, lorsque la dernière convention collective a pris fin en avril.

La grève a effectivement été déclenchée à 22h mardi soir.

Par ailleurs, la grève est évitée pour les 360 agents d'entretien de la signalisation du Canadien Pacifique, qui s'occupent notamment des passages à niveau.

L'entente sera soumise aux membres lors d'assemblées générales qui seront tenues dans l'ensemble du pays au cours des prochaines semaines, puis un vote électronique suivra, a précisé M. Monette.

La direction de la compagnie de chemins de fer du Canadien Pacifique et le syndicat des cheminots ont trouvé un accord pour le renouvellement des contrats de travail mettant fin à la grève débutée plus tôt mercredi 30 mai. Il tient au contraire à laisser toutes les chances aux parties de négocier une entente.

Les syndiqués des Teamsters avaient déjà prévu faire la grève générale illimitée à compter du 21 avril, mais une offre patronale soumise le 20 avril avait été présentée aux membres, à la demande de la ministre fédérale du Travail, Patricia Hajdu, sur recommandation des médiateurs.


S'il devait y avoir une grève, le service des trains de passagers ne serait pas interrompu.

De son côté, le président et chef de la direction du CP, Keith Creel, a parlé d'un "résultat positif" pour les employés, ainsi que pour l'ensemble de l'économie canadienne.

Ce sont donc les trains de marchandises, de céréales et de matières premières qui sont touchés - ce qui peut avoir d'importantes répercussions si la grève devait durer, à cause des délais dans les livraisons notamment.

Les principaux points en litige sont le fardeau de tâches, qui cause des problèmes de santé et de sécurité, selon le syndicat des Teamsters, de même que le climat de travail et les salaires. Pas moins de 8000 griefs ont été déposés par le seul syndicat des Teamsters, qui a pourtant 3000 membres.

"La fatigue est un gros problème (.) nous avons des membres qui conduisent des trains du Canadien Pacifique, alors qu'ils devraient être en train de se reposer", a déclaré M. Monette.

Articles Liés